Sacha pense qu’Hadrien se sert de la catastrophe du gymnase pour sa carrière politique !.

Posté: 2019-10-09 10:00:02. | Par Admin

Sacha se rend au salon Belles du Mistral, devenu le QG d’Hadrien pour discuter : « Bonjour. Je peux vous parler ? Je vous dérange pas trop ? ». Il réplique : « Euh non, pas du tout. C’est parfait. Je vous écoute ». Le journaliste annonce : « J’ai été voir Léa hier. On a beaucoup discuté. C’est vrai que j’étais un peu intrigué par ce qu’elle m’a raconté. Vous l’avez aidée à trouver des infirmières ? ». Le député / avocat confirme : « Oui. J’étais en mesure de l’aider. Je l’ai fait. C’était pas grand-chose. J’aime l’action. Je suis plutôt un homme de terrain. Pas un homme de bureau malgré les apparences ». Le fils de Seta demande : « Comment ça se passe votre installation ? ». Le compagnon de Samia confie : « Vous le voyez, c’est encore un peu chaotique  mais bon parfois les choses prennent plus de temps que prévu »… Sacha lâche : « Pourtant votre campagne démarre sur les chapeaux de roues ! Je sais pas, vous n’avez pas vu les photos qui circulent sur les réseaux sociaux ? ». Hadrien dit : « Oui, rapidement, oui. Mais je vous avoue que je passe très peu de temps sur internet là. Je suis débordé ». Le journaliste cherche à savoir : « Et vous trouvez pas quand même que c’est une communication un peu opportuniste ? ». Le député / avocat tente de lui faire comprendre : « Là en l’occurrence on ne peut pas parler de communication. Ce n’est pas moi qui ai posté ces photos ». Le fils de Seta balance : « Je sais pas votre chargé de com alors ! Il s’est pas dit que c’était un peu déplacé de vous mettre en avant en utilisant la catastrophe du gymnase ? ». Hadrien révèle : « Je n’ai pas encore d’équipe de campagne. En fait je ne sais même pas qui a créé ce hashtag ». Sacha a du mal à y croire… Le compagnon de Samia poursuit : « Je ne peux pas vous y obliger. Mais le jour où je vais lancer officiellement ma campagne, j’utiliserais tous ces outils. Mais pour l’instant, c’est pas mes priorités. D’abord je veux réduire les inégalités par exemple. Etre présent pour les Marseillais qui ont besoin d’aide. Rester proche des personnalités en difficultés, des plus démunis ». Sacha analyse : « Si on y réfléchit bien ça ressemble en tous points à une campagne électorale ça ». Hadrien le prend comme un compliment : « Si ça répond aux attentes de nos concitoyens, c’est formidable. Je peux vous offrir un truc à boire ? Un café ? ». Le journaliste accepte…

Search


A Propos de pblv scoop

Site dédié a l'univers de plus belle la vie résumé video de la chaine officiel de pblv intrigue nous partageons tout avec vous.

Social Links