Plus belle la vie : le couple Abdel/Barbara, la grossesse de son personnage, ses regrets... Léa François revient sur l'épisode final

Plus belle la vie : le couple Abdel/Barbara, la grossesse de son personnage, ses regrets... Léa François revient sur l'épisode final.

Posté: 2022-11-18 22:00:03. | Par Admin

Après 18 ans à l’antenne, France 3 diffuse ce vendredi 18 novembre le prime final de Plus belle la vie. Pour l’occasion, Allociné s’est entretenu avec Léa François, qui campe depuis plus de 14 ans le personnage de Barbara, afin de discuter de sa dernière intrigue, mais aussi de cet épisode qui va rebattre les cartes.Allociné : Même si les histoires autour de Estelle et Luna ont leur importance, vous restez le personnage principal du dernier prime de Plus belle la vie. Est-ce que ce vous aviez la pression à l’idée de porter le prime sur vos épaules ? Léa François : Si complètement. J'étais sous pression surtout qu'il ne fallait pas que j'accouche sur le plateau (rires). Donc oui je dois avouer que ça m'a bien stressée. J'ai tourné le prime alors que j’entamais mon neuvième mois. J'avais donc une petite pression de ce côté-là. Malgré cela, je me sentais très bien, et j’étais prête à relever le défi. Et puis j'étais surtout très contente de pouvoir faire partie de la fin malgré ma grossesse. C'était super ! J'ai été ravie d'avoir eu la partition qui m'a été confiée parce que c'était un beau cadeau. J'étais très touchée. Et l'intrigue me parlait. Je trouve que les auteurs ont fait un bel épisode, qui fait évoluer les destins de chacun.

Les spectateurs auront le plaisir de retrouver beaucoup de personnages qu'ils apprécient depuis le début. C'est quelque chose qui m'a aussi fait plaisir pour eux. J'espère que ça leur plaira parce que nous on a rigolé, il y avait de la comédie. Quelle a été votre réaction en lisant le script et surtout en découvrant la fin réservée à Barbara ?J'ai été très contente de voir toutes ces fins. Il y a certains personnages qui ont une vraie trajectoire, tandis que d’autres ont une fin qui reste plus ouverte. Mais dans tous les cas, il se passe beaucoup de choses, et les personnages prennent des chemins différents. J'avais peur qu'on laisse le spectateur avec des fins trop ouvertes et que la série ne se finisse pas vraiment. Mais ce n’est pas le cas. Ce n’est pas vraiment une fin dans la mesure où le quartier n'explose pas et où il n'y pas quelqu'un qui meurt, mais je trouve qu’il y a de vraies trajectoires. Et ça m'a vraiment fait plaisir, surtout pour les téléspectateurs car on ne les laisse pas en plan. Ce sera ensuite à eux d’imaginer la suite.Quelle a été la scène la plus difficile à tourner ? Et quelle a été la plus drôle ?Celle qui a été la plus drôle, c'est la toute première, celle qui ouvre le prime.

C'est à la fois une scène d'action et de comédie, donc c'était très chouette à tourner. Les auteurs m'ont fait une scène à la Bridget Jones pour cette fin. C'était assez drôle de voir Barbara qui continue à se mettre dans des galères. C'est tellement compliqué que ça en devient drôle. ça m'a beaucoup fait rire. Je pense que je partagerai d'ailleurs après la diffusion sur les réseaux sociaux les coulisses et l'envers du décors de cette scène. Concernant une scène difficile, je n’en ai pas vraiment en tête car tout s'est bien passé. C'est sûr qu'il y avait des choses qui étaient parfois compliquées à tourner car j'étais très enceinte. Mais comme je me sentais bien, tout s'est bien déroulé. Tout le monde était au petit soin avec moi, j'avais de la chance. Plus belle la vieSortie :30 août 2004|26 minSérie :Plus belle la vieAvecMichel Cordes,Sylvie Flepp,Cécilia Hornus Spectateurs 1,3StreamingPour moi, ce sont les dernières scènes qu'on a tourné qui étaient plus compliquées. On prenait peu à peu conscience que c'étaient les dernières. La scène la plus difficile du prime, c'est ma dernière séquence, que je tournais avec Joachim (Latzko, ndlr). C'est la dernière séquence quotidienne et prime confondus que j'ai fait sur la série.

C'était donc la plus dure parce que j'étais vraiment concentré pour ne pas pleurer. Il y avait beaucoup d’émotions. D'habitude sur le tournage on raconte toujours beaucoup de conneries avant le "Action", et là avec Joachim on ne se parlait pas, parce qu'on se sentait très fragile. Je me disais qu'il fallait qu'on arrive à aller jusqu'au bout. Est-ce que vous avez une idée de l’inspiration des scénaristes pour ce prime final qui fait de nombreux clins d'œil aux comédies romantiques américaines ?Que ce soit les auteurs ou la production, chacun nous a donné des pistes. Mais je pense que les inspirations des auteurs n'étaient pas forcément les mêmes que celles de la production ou du réalisateur. La productrice, Claire de La Rochefoucauld, nous a dit que c'était un peu un Love Actually. Je ne me souviens plus exactement de toutes les inspirations mais il y avait plusieurs références. Ce qui est sûr, c'est qu'ils avaient envie que ce soit une intrigue chorale, drôle, qui se fasse dans la bonne humeur et avec un maximum de comédiens. Et je pense qu'ils ont réussi leur pari. Pour revenir sur la relation entre Abdel et Barbara, qui est au cœur du prime final, il y a 6 mois, les deux amis avaient remis le couvert mais avaient finalement décidé qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre.

Est-ce que ça a toujours été dans la tête des scénaristes de les faire finir ensemble ?Oui je pense que ce couple est toujours resté dans la tête des auteurs, tout comme il est resté dans la tête des spectateurs. En définitive, quand on y pense, nos personnages sont restés beaucoup longtemps séparés qu'ensemble. Mais la phase où ils ont été ensemble a beaucoup marqué les esprits. Il y a des relations qui ont été beaucoup plus longues pour nos personnages mais les gens continuent de nous demander dans la rue, dix ans après, si Barbara va se remettre avec Abdel. Et je vois en ce moment les messages sur les réseaux sociaux et tout le monde espère que c'est Abdel le père du bébé et tout le monde espère qu'il va y avoir un rapprochement avant la fin. Ces deux personnages se sont manqués de nombreuses fois. C'est lui qui revenait mais elle, elle était amoureuse de quelqu'un d'autre, ou inversement. Ils n'ont jamais été très synchro. Et la seule fois où ils l'ont été, ça a été tellement perturbant, parce qu'ils sont restés tellement proches qu'ils se considèrent comme des meilleurs amis depuis des années, et du coup quand ils se sont remis ensemble en début d'année, ils ont trouvé ça trop bizarre.

Mais ils ont chacun du mal à s'imaginer avec quelqu'un d'autre. Est-ce que vous êtes satisfaite de la fin de votre personnage dans ce prime ?Oui, je suis très heureuse. Je trouve que c'est un chouette final, et que la boucle est bouclée. Je trouve ça super.Est-ce qu’il y a une chose que vous auriez aimé voir arriver pour votre personnage dans le prime final ? C'est sûr qu'on avait tous encore plein d'envie pour nos personnages, parce que la fin est finalement très vite arrivée. Et d'ailleurs, je pense qu'il y avait plein d'intrigues que les auteurs avaient commencé à entamer, qu'ils n'ont pas pu boucler comme ils l'auraient souhaité. Il y a des choses qui sont un peu précipitées. Personnellement, j'avais encore plein d'envies. J'avais envie de la voir évoluer dans son restaurant avec Thomas. Il y a quelque temps, je disais que pour la saison prochaine, je voulais essayer de décrocher une étoile pour le Marci. Ça raisonnait un peu à double sens dans nos têtes parce qu'on savait qu'il n'y aurait pas de saison prochaine. J'aurais aussi aimé voir Barbara avec un bébé. Il y a beaucoup de choses que j'aurais aimé voir mais c'est comme ça. Et je trouve ça super, et je pense que ce final peut laisser la possibilité d'imaginer un peu ce qui va se passer derrière.

C'est vraiment une chouette fin. Etes-vous fière de votre dernière intrigue ? Est-ce que c’était important pour vous de parler du déni de grossesse ?Oui j'étais vraiment fière. Je suis super contente. J'ai eu la chance de finir la série avec un sujet sociétal, et j'en suis très contente parce que c'est l'ADN de Plus belle la vie. Oui c'est cool d'avoir du suspense avec des intrigues policières, mais je trouve que l'essence de la série c'est quand même tous ces sujets de société, ou en tout cas ces faits auxquels les gens peuvent s'identifier et ces choses qui permettent d’ouvrir le dialogue. Parler du déni de grossesse, ça revient à tout ça. Je suis très contente d'avoir pu parler de ça. J'ai de nombreux témoignages qui me parviennent alors que l'intrigue vient tout juste de commencer. Et rien que pour ces messages que je lis, je suis heureuse. Le déni de grossesse n'est pas si connu que ça, on en parle pas tant que ça. Et j'ai été surprise de lire aussi tous les témoignages, qui ne comprenaient pas pourquoi tout à coup Barbara avait du ventre, alors que la veille elle n'avait rien. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas au courant qu'il peut se produire ça. Je me dis que c'est parce qu'on en parle pas assez, et que c'est quelque chose de méconnu.

Je suis donc touchée d'avoir pu porter ce sujet. Évidemment, il y a plusieurs manières de vivre un déni de grossesse. Mais avec ce que les auteurs ont écrit, et les témoignages que j'ai pu avoir dans mon entourage, j'ai essayé de proposer quelque chose, qui ne sera peut-être pas forcément la manière dont toutes les femmes ont vécu ça évidemment, mais je suis très contente qu'on m'ait laissé cette opportunité. Quelle a été pour vous l’intrigue qui vous a le plus marquée depuis que vous avez rejoint la série ?J'en ai plusieurs. Mais sincèrement, je pense que cette toute dernière intrigue sur le déni de grossesse me marquera pendant très longtemps parce que c'était très particulier pour moi de la jouer en étant vraiment enceinte. Il y avait toutes les émotions qui se mêlaient entre ma vraie grossesse, ma fausse grossesse et l'émotion de la fin, parce que c'était aussi les derniers épisodes de la série. C'est vraiment une intrigue dont je me souviendrais toute ma vie. Je pourrais montrer les images à ma fille avec mon gros ventre. J'ai vraiment profité de chaque instant que j'avais avec mes partenaires parce que je savais que c'était les derniers. Il y avait aussi l'intrigue de l'alcoolisme qui m'a beaucoup marquée pour des raisons différentes.

Mais je pense vraiment que cette toute dernière restera le plus marquant et le plus fort en émotion pour moi. Est-ce que vous avez récupéré des objets appartenant à votre personnage lors de la fin de tournage de Plus belle la vie ?Oui ! J'ai récupéré un collier bleu en perles que Barbara a quasiment à tous les épisodes depuis des années et des années. Je suis repartie avec parce que je me suis dit que c'était tellement représentatif de Barbara. J’ai mis ce collier tous les matins. Et du coup je continue de le remettre de temps en temps, ça me rappelle vraiment des souvenirs. ça peut paraître bizarre mais rien que dans la garde-robe de nos personnages, un vêtement, un accessoire, un bijoux, c'est quelque chose qu'on a enfilé tous les matins, avec lesquels on a beaucoup de souvenirs. On s'y attache. Quels sont vos projets après Plus belle la vie ?Dans mon cas, le timing était quand même fou parce que je finissais le tournage en septembre et j'ai accouché en octobre. Donc en ce moment, j'ai un bon projet bébé sur le feu. Je vais donc surtout profiter de ma famille. Et puis pour l'après, je vais retourner au théâtre et sur les plateaux de tournage. Pour le moment on ne sait pas exactement ce qu'il va se passer, c'est un peu un saut dans le vide.

J'ai eu un rythme effréné pendant 14 ans. Donc pour le moment je ne sais pas encore comment ça va se passer. Mais je ne retiens que du positif de cette aventure. Je me suis éclatée. Je ne devais rester que trois mois et je suis restée 14 ans. J'ai profité de chaque instant. Là c'est la fin, c'est comme ça. Je prends la suite avec tout autant d'optimisme. Je me dis que je vais avoir plus de temps pour profiter de ma famille parce que les périodes où je vais travailler vont être plus concentrées. Je ne vais plus aller toutes les semaines à Marseille. J'ai déjà une pièce de théâtre prévue. J'ai joué dans "Cache moi si tu peux" qui va sûrement reprendre à Paris. Et je commence une pièce l'année prochaine qui s'appelle Les Guêpes. Et du côté des tournages, j'ai quelques pistes à droite à gauche. J'espère retrouver le chemin des plateaux prochainement mais je n'ai rien de concret pour le moment.Après 18 ans à l’antenne, France 3 diffuse ce vendredi 18 novembre le prime final de Plus belle la vie. Pour l’occasion, Allociné s’est entretenu avec Léa François, qui campe depuis plus de 14 ans le personnage de Barbara, afin de discuter de sa dernière intrigue, mais aussi de cet épisode qui va rebattre les cartes. Allociné : Même si les histoires autour de Estelle et Luna ont leur importance, vous restez le personnage principal du dernier prime de Plus belle la vie. Est-ce que ce vous aviez la pression à l’idée de porter le prime sur vos épaules ? Léa François : Si complètement. J'étais sous pression surtout qu'il ne fallait pas que j'accouche sur le plateau (rires). Donc oui je dois avouer que ça m'a bien stressée. J'ai tourné le prime alors que j’entamais mon neuvième mois. J'avais donc une petite pression de ce côté-là. Malgré cela, je me sentais très bien, et j’étais prête à relever le défi. Et puis j'étais surtout très contente de pouvoir faire partie de la fin malgré ma grossesse. C'était super ! J'ai été ravie d'avoir eu la partition qui m'a été confiée parce que c'était un beau cadeau. J'étais très touchée. Et l'intrigue me parlait. Je trouve que les auteurs ont fait un bel épisode, qui fait évoluer les destins de chacun. Les spectateurs auront le plaisir de retrouver beaucoup de personnages qu'ils apprécient depuis le début. C'est quelque chose qui m'a aussi fait plaisir pour eux. J'espère que ça leur plaira parce que nous on a rigolé, il y avait de la comédie. Quelle a été votre réaction en lisant le script et surtout en découvrant la fin réservée à Barbara ?J'ai été très contente de voir toutes ces fins. Il y a certains personnages qui ont une vraie trajectoire, tandis que d’autres ont une fin qui reste plus ouverte. Mais dans tous les cas, il se passe beaucoup de choses, et les personnages prennent des chemins différents. J'avais peur qu'on laisse le spectateur avec des fins trop ouvertes et que la série ne se finisse pas vraiment. Mais ce n’est pas le cas. Ce n’est pas vraiment une fin dans la mesure où le quartier n'explose pas et où il n'y pas quelqu'un qui meurt, mais je trouve qu’il y a de vraies trajectoires. Et ça m'a vraiment fait plaisir, surtout pour les téléspectateurs car on ne les laisse pas en plan. Ce sera ensuite à eux d’imaginer la suite. Quelle a été la scène la plus difficile à tourner ? Et quelle a été la plus drôle ?Celle qui a été la plus drôle, c'est la toute première, celle qui ouvre le prime. C'est à la fois une scène d'action et de comédie, donc c'était très chouette à tourner. Les auteurs m'ont fait une scène à la Bridget Jones pour cette fin. C'était assez drôle de voir Barbara qui continue à se mettre dans des galères. C'est tellement compliqué que ça en devient drôle. ça m'a beaucoup fait rire. Je pense que je partagerai d'ailleurs après la diffusion sur les réseaux sociaux les coulisses et l'envers du décors de cette scène. Concernant une scène difficile, je n’en ai pas vraiment en tête car tout s'est bien passé. C'est sûr qu'il y avait des choses qui étaient parfois compliquées à tourner car j'étais très enceinte. Mais comme je me sentais bien, tout s'est bien déroulé. Tout le monde était au petit soin avec moi, j'avais de la chance. Plus belle la vieSortie :30 août 2004|26 minSérie :Plus belle la vieAvecMichel Cordes,Sylvie Flepp,Cécilia Hornus Spectateurs 1,3StreamingPour moi, ce sont les dernières scènes qu'on a tourné qui étaient plus compliquées. On prenait peu à peu conscience que c'étaient les dernières. La scène la plus difficile du prime, c'est ma dernière séquence, que je tournais avec Joachim (Latzko, ndlr). C'est la dernière séquence quotidienne et prime confondus que j'ai fait sur la série. C'était donc la plus dure parce que j'étais vraiment concentré pour ne pas pleurer. Il y avait beaucoup d’émotions. D'habitude sur le tournage on raconte toujours beaucoup de conneries avant le "Action", et là avec Joachim on ne se parlait pas, parce qu'on se sentait très fragile. Je me disais qu'il fallait qu'on arrive à aller jusqu'au bout. Est-ce que vous avez une idée de l’inspiration des scénaristes pour ce prime final qui fait de nombreux clins d'œil aux comédies romantiques américaines ?Que ce soit les auteurs ou la production, chacun nous a donné des pistes. Mais je pense que les inspirations des auteurs n'étaient pas forcément les mêmes que celles de la production ou du réalisateur. La productrice, Claire de La Rochefoucauld, nous a dit que c'était un peu un Love Actually. Je ne me souviens plus exactement de toutes les inspirations mais il y avait plusieurs références. Ce qui est sûr, c'est qu'ils avaient envie que ce soit une intrigue chorale, drôle, qui se fasse dans la bonne humeur et avec un maximum de comédiens. Et je pense qu'ils ont réussi leur pari. Pour revenir sur la relation entre Abdel et Barbara, qui est au cœur du prime final, il y a 6 mois, les deux amis avaient remis le couvert mais avaient finalement décidé qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre. Est-ce que ça a toujours été dans la tête des scénaristes de les faire finir ensemble ?Oui je pense que ce couple est toujours resté dans la tête des auteurs, tout comme il est resté dans la tête des spectateurs. En définitive, quand on y pense, nos personnages sont restés beaucoup longtemps séparés qu'ensemble. Mais la phase où ils ont été ensemble a beaucoup marqué les esprits. Il y a des relations qui ont été beaucoup plus longues pour nos personnages mais les gens continuent de nous demander dans la rue, dix ans après, si Barbara va se remettre avec Abdel. Et je vois en ce moment les messages sur les réseaux sociaux et tout le monde espère que c'est Abdel le père du bébé et tout le monde espère qu'il va y avoir un rapprochement avant la fin. Ces deux personnages se sont manqués de nombreuses fois. C'est lui qui revenait mais elle, elle était amoureuse de quelqu'un d'autre, ou inversement. Ils n'ont jamais été très synchro. Et la seule fois où ils l'ont été, ça a été tellement perturbant, parce qu'ils sont restés tellement proches qu'ils se considèrent comme des meilleurs amis depuis des années, et du coup quand ils se sont remis ensemble en début d'année, ils ont trouvé ça trop bizarre. Mais ils ont chacun du mal à s'imaginer avec quelqu'un d'autre. Est-ce que vous êtes satisfaite de la fin de votre personnage dans ce prime ?Oui, je suis très heureuse. Je trouve que c'est un chouette final, et que la boucle est bouclée. Je trouve ça super. Est-ce qu’il y a une chose que vous auriez aimé voir arriver pour votre personnage dans le prime final ? C'est sûr qu'on avait tous encore plein d'envie pour nos personnages, parce que la fin est finalement très vite arrivée. Et d'ailleurs, je pense qu'il y avait plein d'intrigues que les auteurs avaient commencé à entamer, qu'ils n'ont pas pu boucler comme ils l'auraient souhaité. Il y a des choses qui sont un peu précipitées. Personnellement, j'avais encore plein d'envies. J'avais envie de la voir évoluer dans son restaurant avec Thomas. Il y a quelque temps, je disais que pour la saison prochaine, je voulais essayer de décrocher une étoile pour le Marci. Ça raisonnait un peu à double sens dans nos têtes parce qu'on savait qu'il n'y aurait pas de saison prochaine. J'aurais aussi aimé voir Barbara avec un bébé. Il y a beaucoup de choses que j'aurais aimé voir mais c'est comme ça. Et je trouve ça super, et je pense que ce final peut laisser la possibilité d'imaginer un peu ce qui va se passer derrière. C'est vraiment une chouette fin. Etes-vous fière de votre dernière intrigue ? Est-ce que c’était important pour vous de parler du déni de grossesse ?Oui j'étais vraiment fière. Je suis super contente. J'ai eu la chance de finir la série avec un sujet sociétal, et j'en suis très contente parce que c'est l'ADN de Plus belle la vie. Oui c'est cool d'avoir du suspense avec des intrigues policières, mais je trouve que l'essence de la série c'est quand même tous ces sujets de société, ou en tout cas ces faits auxquels les gens peuvent s'identifier et ces choses qui permettent d’ouvrir le dialogue. Parler du déni de grossesse, ça revient à tout ça. Je suis très contente d'avoir pu parler de ça. J'ai de nombreux témoignages qui me parviennent alors que l'intrigue vient tout juste de commencer. Et rien que pour ces messages que je lis, je suis heureuse. Le déni de grossesse n'est pas si connu que ça, on en parle pas tant que ça. Et j'ai été surprise de lire aussi tous les témoignages, qui ne comprenaient pas pourquoi tout à coup Barbara avait du ventre, alors que la veille elle n'avait rien. Il y a beaucoup de gens qui ne sont pas au courant qu'il peut se produire ça. Je me dis que c'est parce qu'on en parle pas assez, et que c'est quelque chose de méconnu. Je suis donc touchée d'avoir pu porter ce sujet. Évidemment, il y a plusieurs manières de vivre un déni de grossesse. Mais avec ce que les auteurs ont écrit, et les témoignages que j'ai pu avoir dans mon entourage, j'ai essayé de proposer quelque chose, qui ne sera peut-être pas forcément la manière dont toutes les femmes ont vécu ça évidemment, mais je suis très contente qu'on m'ait laissé cette opportunité. Quelle a été pour vous l’intrigue qui vous a le plus marquée depuis que vous avez rejoint la série ?J'en ai plusieurs. Mais sincèrement, je pense que cette toute dernière intrigue sur le déni de grossesse me marquera pendant très longtemps parce que c'était très particulier pour moi de la jouer en étant vraiment enceinte. Il y avait toutes les émotions qui se mêlaient entre ma vraie grossesse, ma fausse grossesse et l'émotion de la fin, parce que c'était aussi les derniers épisodes de la série. C'est vraiment une intrigue dont je me souviendrais toute ma vie. Je pourrais montrer les images à ma fille avec mon gros ventre. J'ai vraiment profité de chaque instant que j'avais avec mes partenaires parce que je savais que c'était les derniers. Il y avait aussi l'intrigue de l'alcoolisme qui m'a beaucoup marquée pour des raisons différentes. Mais je pense vraiment que cette toute dernière restera le plus marquant et le plus fort en émotion pour moi. Est-ce que vous avez récupéré des objets appartenant à votre personnage lors de la fin de tournage de Plus belle la vie ?Oui ! J'ai récupéré un collier bleu en perles que Barbara a quasiment à tous les épisodes depuis des années et des années. Je suis repartie avec parce que je me suis dit que c'était tellement représentatif de Barbara. J’ai mis ce collier tous les matins. Et du coup je continue de le remettre de temps en temps, ça me rappelle vraiment des souvenirs. ça peut paraître bizarre mais rien que dans la garde-robe de nos personnages, un vêtement, un accessoire, un bijoux, c'est quelque chose qu'on a enfilé tous les matins, avec lesquels on a beaucoup de souvenirs. On s'y attache. Quels sont vos projets après Plus belle la vie ?Dans mon cas, le timing était quand même fou parce que je finissais le tournage en septembre et j'ai accouché en octobre. Donc en ce moment, j'ai un bon projet bébé sur le feu. Je vais donc surtout profiter de ma famille. Et puis pour l'après, je vais retourner au théâtre et sur les plateaux de tournage. Pour le moment on ne sait pas exactement ce qu'il va se passer, c'est un peu un saut dans le vide. J'ai eu un rythme effréné pendant 14 ans. Donc pour le moment je ne sais pas encore comment ça va se passer. Mais je ne retiens que du positif de cette aventure. Je me suis éclatée. Je ne devais rester que trois mois et je suis restée 14 ans. J'ai profité de chaque instant. Là c'est la fin, c'est comme ça. Je prends la suite avec tout autant d'optimisme. Je me dis que je vais avoir plus de temps pour profiter de ma famille parce que les périodes où je vais travailler vont être plus concentrées. Je ne vais plus aller toutes les semaines à Marseille. J'ai déjà une pièce de théâtre prévue. J'ai joué dans "Cache moi si tu peux" qui va sûrement reprendre à Paris. Et je commence une pièce l'année prochaine qui s'appelle Les Guêpes. Et du côté des tournages, j'ai quelques pistes à droite à gauche. J'espère retrouver le chemin des plateaux prochainement mais je n'ai rien de concret pour le moment.

1364

Toute images ou video sur cette page sont la propriété de FRANCETV

Découvrez toutes les indiscrétions et les Intrigues, résumés des épisodes de pblv en avance de la france et la belgique suivez nous sur notre page Facebook

Rechercher


A Propos de PBLV SCOOP

Site dédié a l'univers de plus belle la vie résumé video de la chaine officiel de pblv intrigue nous partageons tout avec vous.

Social Links